Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Partenariat germano-ivoiren pour encourager les Réformes

Photo de famille- Consultations intergouvernementales - Octobre 2019

Photo de famille- Consultations intergouvernementales - Octobre 2019, © Ministère des Affaires Étrangères de Côte d'Ivoire

22.07.2020 - Article

Les « Partenariats pour encourager les Réformes » constituent la contribution bilatérale de l’Allemagne à l'initiative du G20 « Compact with Africa », lancée sous la présidence allemande en 2017. Ils ont pour objectif de soutenir certains pays considérés comme « champions des réformes » dans leurs efforts de mettre en œuvre les réformes macro-économiques et politiques propices à l’accroissement des investissements privés, au développement économique durable et à la création d'emploi. Cela dans le but d'améliorer les revenus, les perspectives économiques et les conditions de vie de la jeune population africaine.

La Côte d’Ivoire – championne des réformes

Depuis 2011, la Côte d'Ivoire a fait des progrès politiques et économiques considérables. Dans le cadre du Plan national de développement 2016-2020, la Côte d’Ivoire réaffirme sa volonté d’initier des réformes législatives, administratives et macro-économiques favorables à l’amélioration de l’environnement des affaires et à la bonne gouvernance, y compris un plan dédie aux secteurs sociaux et la répartition de la richesse. Cela à travers un engagement accru du secteur privé.

Une nouvelle forme de coopération

Cette nouvelle forme de partenariat incarne le changement de paradigme dans l’approche et la qualité de la coopération allemande au développement. Elle est fondée sur un engagement réciproque, en vertu du principe de conditionnalité « donnant-donnant ». Le pays « réformateur » s´engage à mettre en place des réformes dans un ou deux secteurs prioritaires et l’Allemagne en retour donne un appui technique et financier pour ce processus. Cependant, l’octroi des fonds est conditionnel à l’atteinte de jalons de mise en œuvre convenus conjointement dans un agenda de réformes. Le degré d’avancement des réformes est évalué à travers un dialogue politique et technique régulier.

Objectifs et domaines d’intervention

Outre la coopération traditionnelle existante dans le domaine du développement économique rural et de la biodiversité, l’Allemagne soutient la Côte d’Ivoire dans son ambitieux processus de réformes dans les domaines des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique (secteur prioritaire), de la bonne gouvernance, et de la promotion de l’emploi et du secteur privé.

La sécurité énergétique et un accès en électricité pour tous les citoyens constituent des défis majeurs au développement économique du pays. Afin d’y remédier, le gouvernement ivoirien vise la diversification de sa production d’électricité à travers une part accrue d’énergies renouvelables (16 % en 2030) ainsi que l'expansion et la modernisation du réseau électrique. Un approvisionnement en électricité fiable et durable présente un grand potentiel de création de chaînes de valeur locales et de perspectives d'emploi pour la population.

Les axes d’intervention principaux sont les suivants :

  • Stratégie pour la promotion des énergies renouvelables ;
  • Promotion de l’efficacité énergétique chez les consommateurs ;
  • Finalisation du Plan d’Electrification totale de la Côte d’Ivoire ;
  • Allègement de la dette dans le secteur de l’électricité ;
  • Amélioration de l’écosystème pour les petites et moyennes entreprises (PME) du secteur.

L’Allemagne appui aussi la Côte d’Ivoire dans sa transition énergétique, entre autres à travers des mesures visant l’amélioration de la formation professionnelle, du financement et des investissements pilote.

À travers l’initiative spéciale « Formation et Emploi », et le projet « Projet Formation professionnelle dans les secteurs des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique » (ProFERE) visant la création d’emploi durable, l'amélioration de la formation professionnelle dans le secteur de l’énergie, des conditions de travail et du climat d'investissement, l'Allemagne soutient la formation de spécialistes locaux, en particulier dans les professions liées à l'énergie renouvelable. Un focus particulier est mis sur le renforcement des petites et moyennes entreprises (PME).

En plus de l’appui dans le secteur prioritaire, l’Allemagne accompagne les efforts de réformes de la Côte d’Ivoire dans le domaine de la bonne gouvernance. Cela par l’entremise de l’initiative « Bonne gouvernance », visant le renforcement de l'intégrité, de la responsabilité, de la lutte contre la corruption, de la transparence et de la compétitivité de l'administration publique.

 

Retour en haut de page